On peut distinguer 2 types de candidoses: les candidoses superficielles et les candidoses profondes.

On distingue 2 types principaux de candidoses…

Soit la levure se contente de se multiplier au sein de son milieu
naturel (candidose superficielle).

On peut distinguer 2 types de candidoses: les candidoses superficielles et les candidoses profondes.

Soit la levure migre et se décide à coloniser les tissus voisins (candidoses profondes).
Les manifestations cliniques de l’infection au candida peuvent donc être classées en deux grands groupes:

– Les candidoses superficielles ou cutanéo-muqueuses;
Les candidoses profondes ou invasives.

Dans cet article, il s’agira d’examiner les candidoses superficielles.

Candidose vaginale

Généralement, la candidose vaginale n’est pas une infection opportuniste, car la plupart des cas de vulvo-vaginites causées par le candida sont diagnostiqués chez des femmes en bonne santé.
Si vous désirez en savoir plus sur le sujet, référez-vous à notre article complet de questions/réponses sur les mycoses vaginales.

Candidoses digestives

La candidose digestve fait partie des candidoses superficielles les plus courantes.

La candidose digestve fait partie des candidoses superficielles les plus courantes.La levure candida est responsable de près de 90% des mycoses du tube digestif.
Ces mycoses sont généralement causées par un passage à l’état pathogène du candida albicans.
Les candidoses digestives présentent de gros risques de complication chez le sujet immunodéprimés (sujet dont les défenses immunitaires sont affaiblies).
Le système digestif constituera dans ce cas la source d’une prolifération systémique avec un taux de mortalité de 40 à 60%.
Les candidoses digestives peuvent être classées en ces 4 sous-catégories :
a) Candidoses gastro-intestinales
b) Candidoses oesophagiennes
c) Candidoses oropharyngées
d) Candidoses buccales

Candidoses cutanées

Elles peuvent être divisées en 4 sous-catégories :
a) L’intertrigo à Candida :
touche les zones de macération,sillon inter-fessier, espaces entre les doigts des mains et des pieds.

b) La candidose cutanéo-muqueuse chronique se caractérise par des infections persistantes ou récurrentes de la peau, des ongles et des muqueuses chez le bébé et l’enfant en bas âge.

c) La candidose cutanée néonatale ou congénitale :C’est une infection qui touche principalement les bébés prématurés et elle est causée par la candidose vaginale de la mère.

d) La candidose génito-fessière bébé : dermatite causée par l’usage des couches.

Candidoses urinaires

Les levures de type candida sont fréquemment relevées dans des analyses d’urine des patients hospitalisés.
Dans ce cas, cela peut témoigner d’une infection de l’appareil urinaire ou être le signe avant coureur d’une colonisation profonde ou disséminée.
Un traitement de la candidose urinaire est à entamer donc dans les plus brefs délais.

La candidose urinaire permet parfois de mettre en avant une candidose plus avancée.

La candidose urinaire permet parfois de mettre en avant une candidose plus avancée.

Onychomycoses

Elles sont généralement dues au candida albicans et plus fréquentes chez la femme que chez l’homme. Souvent, elles sont dûes à une auto contamination à partir de sa propre flore vaginale..

Le deuxième groupe de manifestations cliniques des candidoses englobe toutes les candidoses profondes ou invasives.

Pour résumer

  • Les candidoses superficielles sont dues à la multiplication du candida dans son milieu d’origine, sans migration ou colonisation voisine ;
  • Il existe différents types de candidoses superficielles, notamment la candidose vaginale, les candidoses digestives, les candidoses cutannées, les candidoses urinaires, et les onychomycoses.