Candida Albicans et Autres Candidoses

Solution Naturelle pour Traiter la Candidose

question-reponse-candidose

Les mycoses vaginales : questions/réponses

Voici une compilation de questions/réponses concernant les mycoses vaginales.

Le but étant de fournir des réponses rapides, claires et précises aux questions les plus fréquemment posées.

Qu’est-ce qu’une mycose vaginale ?

Les mycoses vaginales sont des infections très fréquentes.

Les mycoses vaginales sont des infections très fréquentes.

Les mycoses vaginales sont des infections souvent causées par un champignon appelé « candida albicans ». Ces mycoses sont aussi appelées « candidoses ».

Le candida albicans (responsable de la candidose) est un parasite et plus précisément une levure.

Les candidoses vaginales sont très fréquentes. On rapporte que 75% des femmes développent au moins une fois dans leur vie cette infection…

Alors que 50% des femmes la développent deux fois ou plus !

Comment attrape-t-on une mycose vaginale ?

Les mycoses vaginales sont contractées à cause de la multiplication excessive du candida albicans.

Dans l’état normal, vous avez des candida dans le vagin, mais leur population reste « sous contrôle ».

Cependant, lorsque ces parasites commencent à se multiplier et à proliférer anormalement, vous développez ce que l’on appelle une mycose vaginale/candidose vaginale.

Quelques facteurs (qui sont présentés ci-dessous) sont à la source de cette prolifération…

Pour quelles raisons le candida albicans cause-t-il une mycose ?

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent rompre l’équilibre de la flore vaginale et favoriser une infection par le candida albicans :

– L’usage excessif d’antibiotiques;

– La grossesse, l’allaitement et la ménopause (via les perturbations hormonales que cela induit);

– Les produits d’hygiène féminine qui ne respectent pas la flore;

– Les spermicides;

– L’annihilation ou la surcharge des défenses immunitaire causée par l’usage de stéroïdes, l’infection par le virus du sida ou simplement une alimentation très déséquilibrée;

– Le diabète non contrôlé;

– Le stress;

– Le manque de sommeil;

– De mauvaises habitudes alimentaires, notamment la consommation accrue de sucres;

– Les menstruations;

– La prise de pilules contraceptives;

– La prise de stéroïdes.

L'usage de la pilule peut être à l'origine de votre candidose...

L’usage de la pilule peut être à l’origine de votre candidose…

Comment prévenir une mycose vaginale ?

Réduire les risques d’infection est possible, grâce à de simples précautions :

– Porter des sous-vêtements en coton, jamais en tissu synthétique ;

– Veiller à l’hygiène des contraceptifs réutilisables tels que les diaphragmes, les capes cervicales et les applicateurs de spermicide;

– Eviter les douches vaginales et les produits d’hygiène féminine;

– Utiliser des préservatifs pendant les rapports sexuels à risque;

– Manger équilibré, sans excès de sucre raffinés, gluten et agents de conservation;

– Ne prendre des antibiotiques qu’en cas de réel besoin;

– Prendre du temps pour se relâcher, décompresser et se reposer.

Quels sont les symptômes fréquents d’une mycose vaginale ?

Le symptôme le plus fréquemment rencontré sont les démangeaisons à l’intérieur et autour du vagin.

Mais il existe plusieurs autres symptômes associés à la mycose vaginale:

– Sensations de brûlure, rougeur, gonflement du vagin et de la vulve;

– Douleurs mictionnelles (c’est à dire en urinant);

– Douleurs lors des rapports sexuels (le terme médical est la dyspareunie);

– Des pertes vaginales épaisses qui ressemblent à du fromage blanc et qui ne dégagent pas nécessairement une mauvaise odeur;

– Une éruption vaginale.

Est-ce que je dois appeler mon médecin si je crois que j’ai une infection vaginale ?

Votre médecin pourra s'assurer que vous ne souffrez pas de quelque chose de plus grave.

Votre médecin pourra s’assurer que vous ne souffrez pas de quelque chose de plus grave.


Oui. Etant donné que les symptômes de la candidose vaginale s’apparentent à ceux des maladies sexuellement transmissibles, notamment l’infection à chlamydia et la gonorrhée…

Il est recommandé de consulter votre médecin pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une affection plus sérieuse, surtout si le terrain est favorable.

Si vous avez des candidoses vaginales répétitives, alors vous devriez penser à la candidose chronique et commencer une cure anti-candida.

Comment diagnostiquer une candidose vaginale ?

Le médecin vous fera un examen pelvien, à la recherche de gonflement et de pertes. Il pourrait également effectuer un prélèvement vaginal.

Un examen direct et rapide, ou une culture au laboratoire permet habituellement d’identifier le candida albicans, et de confirmer qu’il est bien à l’origine des symptômes.

Est-ce que je peux développer une candidose vaginale à cause d’un rapport sexuel ?

Oui. Mais c’est très rare.

Souvent, les femmes ne développent pas de candidose vaginale suite à un rapport sexuel. La cause la plus fréquente est l’affaiblissement du système immunitaire.

La mycose vaginale a-t-elle un effet sur la grossesse ?

Difficile de répondre à cette question.

Des accouchements prématurés ont parfois été reliés à l’existence des mycoses vaginales chez des femmes durant la grossesse.

Le rôle de la mycose vaginale ici semble être moins clair, car beaucoup de femmes développent une candidose durant la grossesse, mais sans conséquences pour l’accouchement ou le bébé.

Quel traitement pour la mycose vaginale ?

Le traitement naturel, de fond, est souvent l'idéal contre la candidose chronique.

Le traitement naturel, de fond, est souvent l’idéal contre la candidose chronique.

Il existe des traitements locaux et des traitements de fond.

Pour soulager rapidement les symptômes du candida albicans, une mycose vaginale par exemple, des médicaments antifongiques existent sous forme de comprimés, d’ovules ou de pommade.

Les mycoses vaginales sont donc faciles à traiter localement, mais parfois, elles ne disparaissent pas complètement et deviendront récidivantes.

Dans le cas où les récidives surviennent, et en l’absence de tout facteur de risque connu, il est conseillé de faire un test de dépistage du sida et du diabète.

Est-ce que mon partenaire doit être traité lui aussi ?

A ce jour, les candidoses vaginales ne sont pas catégorisées comme des maladies sexuellement transmissibles. Ceci dit, 15% des hommes qui ont des rapports sexuels avec des femmes ayant une candidose vaginale rapportent des démangeaisons.

Si c’est le cas pour votre partenaire, il devrait consulter un médecin.

Et si je continue à avoir des mycoses vaginales?

Il y a alors de fortes chances que vous souffriez de candidose chronique.

A ce moment, il convient de chercher un traitement naturel pour éradiquer l’infection due au Candida Albicans, depuis sa source.

Précédent

La Méthode TriDimensionnelle – Test et Avis

Suivant

Le meilleur régime anti candida albicans

12 Commentaires

  1. Anais

    Bonjour, j’ai 14 ans et depuis quelque jours mon vagin me gratte fortement.. et cela est dérangeant. J’ai peur d’avoir une mycose ou un truc dans ce genre… aidez moi svp..

  2. shivalinoa

    Bonjour,

    J’ai déjà eu une mycose en juillet, revenue en septembre, et là encore une qui a pu apparaître depuis un moment car je n’ai ressenti aucune démangeaisons. En juillet ça me démangeait beaucoup, des brûlures, fissures. Le traitement m’a quelque peu soulagée (mais la crème provoquer des picotements intenses) et c’est revenu. Lors de ce 2è rdv la gynéco avait qu’on ferait une analyse si ça revenait. Que c’était normal que ce soit revenu d’autant qu’il faisait chaud et que les mycoses ont tendance à revenir. Ce qui est le cas mais elle me dit que c’était inutile ! ça en fait pas assez longtemps que je l’ai….j’aimerai savoir à quoi on a affaire tout de même et éviter ces récidives très gênantes et sujettes à la discorde dans mon couple…. connaître les causes pour éviter les récidives à répétition……dois-je changer de gyneco ? quels probiotiques utilisés ? et quand ? j’ai des ovules Monazol et la crème donc je ne rien mettre d’autre avant la fin du traitement !?

  3. Elisabeth De Bondt

    Elisabeth
    Mon médecin ma dit que j avais une mycose vaginal alors que je n est aucun symptôme il ma dit que je n avais plus de flor vaginal je suis très stress et je dors mal je prends un traitement pour la dépression et j ai actuellement 2 quiste e foliculaire et un ambrionnaire c est mon état de santé physique ou mental qui peu causer mon absence de flor vaginal et ma mycose ? pas de diabète n y sida merciiiiiiii

    • Dominique

      Bonjour Elisabeth,

      Seul un médecin peut répondre avec précision à votre questionnement. Ce que nous pouvons dire avec certitude, c’est que le stress est un facteur qui dégrade la santé globale, que celle-ci soit physiologique ou psychologique. Nous vous conseillons de consulter plusieurs professionnels de santé, tant en ce qui concerne votre santé physique que votre santé psychologique. Une modification de votre alimentation pourrait également vous aider, en éliminant notamment le gluten et les produits laitiers, et bien entendu les aliments raffinés et industriels. Bon courage !

  4. Picard

    Bonjour,
    Pourrait-il y avoir un lien entre une candidose et une rosacée (des flush, rougeurs diffuses violentes et brulantes laissant peu à peu des rougeurs diffuses sur le visage) ?
    J’ai commencé à être sujette à des mycoses vaginale peu de temps après que ces rougeurs se soient développées. Je ne faisais pas le lien, les médecins encore moins et cela fait maintenant 10 ans que je souffre de ces rougeurs.
    J’ai à peu près soulagé les flush en arrêtant le gluten et le lait de vache. Les infections se sont réduites en parallèle. Mais je garde des rougeurs permanentes au visage qui sont un véritable handicap social.
    Traiter une candidose pourrait-il m’aider à traiter ces rougeurs ?

    • Dominique

      Bonjour Laurie,

      Pour certains oui, candidose et rosacée peuvent être liées. Le mieux serait de faire un test pour savoir si vous êtes atteinte de candidose. Si le résultat s’avère positif, alors un traitement pourra améliorer votre santé globale.

  5. Audrey

    Bonjour, est ce qu’un rapport sexuel peut provoquer une mycose ?

  6. Alicia

    Bonsoir , je souffre d’une mycose très douloureuse et désagréable c’est la première fois que ça m’arrive et je suis dégouté et un peu perdu et je voudrais savoir si c’est mon compagnon qui me la refiler est ce qu’il devrai consulté ?

    • Dominique

      Bonjour Alicia,
      Il est vrai que souffrir d’une mycose est très désagréable, douloureux, et peu être inquiétant. Nous vous conseillons de lire notre dernier article sur le sujet des maladies sexuellement transmissibles : http://candidaalbicanstraitement.org/maladie-sexuellement-transmissible-la-candidose-en-fait-elle-partie/
      Vous comprendrez mieux comment les choses fonctionnent. Nous vous conseillons finalement de consulter tous les deux, afin de vérifier de quoi il s’agit vraiment. Si il s’avère que vous ou votre compagnon souffrez de candidose, seul un traitement de fond pourra venir à bout du problème. Mais avant toute chose, il convient de vous assurer de la nature de votre souci de santé.

  7. Anna

    Mon partenaire a une candidose intestinale. Un cunnilungus pourra transmettre la candidose au vagin?

    • Dominique

      Bonjour Anna,
      La réponse à votre question est complexe. En effet, la candidose n’est pas, en soi, une maladie contagieuse. Et les avis concernant sa transmissibilité divergent. Pour certains spécialistes, ce sont les mycoses causées par la candidose qui peuvent être transmises via les relations sexuelles. Pour d’autres médecins, une certaine quantité de la bactérie candida albicans peut être transmise, mais ne pourra éventuellement provoquer de candidose que si le « récepteur’ souffre de déséquilibre du microbiote intestinal lui-aussi, et est donc sensible à la prolifération de la bactérie. Par mesure de prudence, je vous conseille de traiter la candidose avant de retrouver vos pratiques sexuelles préférées !

Laisser un commentaire

candidaalbicanstraitement.org & Copyright 2016