Candida parapsilosis est un champignon faisant partie de l’espèce candida.

On le trouve couramment sur ​​la peau, les mains et les muqueuses des personnes saines. Toutefois, depuis le début des années 2000, il est devenu une cause importante d’infections nosocomiales (contractée dans un établissement de santé, comme un hôpital) sérieuses résistantes aux médicaments.

Les hôpitaux portent bien leur nom de "nids à microbes". C'est en tout cas vrai pour le candida parapsilosis...

Les hôpitaux portent bien leur nom de « nids à microbes ». C’est en tout cas vrai pour le candida parapsilosis…

Fréquence des infections à Candida Parapsilosis

L’infection à Candida est la quatrième cause la plus fréquente des infections du sang en milieu hospitalier. Le candida parapsilosis est responsable à lui seul d’environ 15% des infections à Candida.

Il est maintenant le deuxième type de candida le plus communément détecté dans les cultures de sang prélevés en Europe, au Canada et en Amérique latine et il est devenu le plus commun dans certains hôpitaux européens.

Aujourd’hui, l’infection à candida parapsilosis est l’une des principales causes de la candidose invasive.

Les infections à candida parapsilosis sont surtout associées aux solutions d’alimentation, aux prothèses et aux cathéters à domicile, ainsi qu’à la propagation nosocomiale de la maladie par les mains des travailleurs de la santé.

Récemment, de nouveaux outils de génétique moléculaire ont fournis des informations supplémentaires à propos de la virulence et de l’activité de candida parapsilosis.

Les nouvelles informations pourraient offrir une compréhension plus profonde du mode d’action de ce champignon et faciliter le développement de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement des infections à candida parapsilosis.

Symptômes de l’infection à candida parapsilosis

L'endocardite est un des symptômes graves de pareille infection.

L’endocardite est un des symptômes graves de pareille infection.

Candida parapsilosis est un agent pathogène humain opportuniste qui peut provoquer des infections cutanées superficielles, en particulier de l’ongle ainsi que des maladies systémiques, notamment l’endocardite (inflammation de l’enveloppe interne du coeur).

Les symptômes de l’infection à C. parapsilosis varient en fonction de son emplacement et de sa gravité. Dans les hôpitaux, elle a d’abord été identifiée à l’occasion d’endocardite chez les toxicomanes.

Dans le cadre d’une infection légère, elle peut se manifester comme une simple rougeur, des démangeaisons, des douleurs aux yeux, de la bouche ou au niveau du vagin. Dans les cas plus graves, elle peut provoquer un choc systémique avec de grands risques si elle infecte les membranes internes, comme le péritoine (membrane qui couvre et protège le système digestif).

Facteurs de risque de l’infection à candida parapsilosis

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les personnes atteintes du VIH / sida, les nouveaux nés et les personnes âgées sont plus à risque. Les gens qui séjournent à l’hôpital pour une chirurgie gastro-intestinale ont le plus haut risque d’infections graves à candida parapsilosis.

La prise de stéroïdes, la malnutrition, le diabète et l’utilisation récente d’antibiotiques augmentent également le risque d’infection.

Modes de contamination de l’infection à candida parapsilosis

Ce qu’il faut savoir, c’est que La plupart des gens ont des candida parapsilosis dans leurs corps, en permanence et sans causer de problème particulier.

Des infections mineures de la bouche ou des muqueuses peuvent même se produire, lorsque les facteurs naturels qui régulent l’activité des candida (les bactéries saines et un système immunitaire fort) sont altérés.

Lors des infections graves en milieu hospitalier, un professionnel de la santé ou un autre patient peuvent contaminer accidentellement une blessure ou un dispositif chirurgical avec candida parapsilosis.

Le problème, c’est que candida parapsilosis a la capacité de s’accrocher à et de former des biofilms sur le plastique tout en continuant de se nourrir de solutions de sucre.

Donc, si un dispositif, un tube chirurgical, un cathéter en plastique est contaminé, le champignon candida parapsilosis peut se propager dans la circulation sanguine du patient déjà affaibli, entraînant rapidement une infection grave.

Traitement de l’infection à candida parapsilosis

Pour éradiquer Candida Parapsilosis, il fait commencer par retirer tous les corps étrangers (y compris les dispositifs médicaux) qui peuvent être porteurs du champignon. Ensuite, il faut administrer une dose adaptée d’un médicament antifongique sur ordonnance.

Il y a plus d’une douzaine de médicaments antifongiques qui peuvent être efficaces sur différents types d’infections à Candida parapsilosis. Le fluconazole est recommandé le plus souvent. L’amphotéricine B et la caspofungine peuvent également être utilisées.

Cependant, comme c’est souvent le cas avec la candidose, le candida peut très vite s’adapter et devenir très résistant aux antifongiques. Il faudra alors utiliser une solution de fond, naturelle, efficace et sûre pour éradiquer définitivement l’infection à candida parapsilosis. A ce sujet, nous vous conseillons de lire cette excellente revue sur le traitement naturel de la candidose.

Comme souvent avec la candidose, un traitement de fond naturel peut devenir nécessaire.

Comme souvent avec la candidose, un traitement de fond naturel peut devenir nécessaire.

Pour résumer

-L’infection à candida parapsilosis est une des infections les plus courantes en milieu hospitalier ;

-L’infection peut rester bénigne (infections cutanées superficielles) mais peut également devenir dangereuse (inflammation de l’enveloppe interne du coeur) ;

-Le candida parapsilosis a la capacité de se « coller » aux plastiques de la plupart des dispositifs médicaux, ce qui lui ouvre la voie vers le système sanguin du patient ;

-Le traitement de base administré est un ou plusieurs antifongiques. Cependant, le candida parapsilosis peut très vite devenir résistant à ceux-ci. Un traitement de fond devra alors être envisagé.