Candida Albicans et Autres Candidoses

Solution Naturelle pour Traiter la Candidose

traitement-de-la-mycose-vaginale

Traitement de la mycose vaginale

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 80 à 90% des mycoses vaginales sont dues à l’espèce Candida albicans.

Ces champignons, à l’origine de simples levures, posent énormément de problèmes thérapeutiques à cause de leur résistance.

Quel est donc le meilleur traitement de la mycose vaginale?

Traitement local de la mycose vaginale

Les antiseptiques et les modificateurs de PH sont un traitement d’appoint très important. Les modificateurs du ph ont pour fin de lutter contre le ph acide favorable aux levures.

– Le bicarbonate de soude à la dose d’une cuillère à soupe pour un demi-litre d’eau.

– Certains antiseptiques, comme le Dakin Cooper stabilisé, agissent fortement sur la surinfection. La beuzamidine, Opalgyne® a une action mécanique et anti-inflammatoire.

-Les ovules, comprimés, crèmes etc.

Traitement de fond de la mycose vaginale

Voici donc quelques médicament conseillés pour un traitement de fond:

NIZORAL

En cas de mycose récidivante vérifiée (Plus de 6 récidives par an), Il est conseillé de prendre 2 comprimés par jour de NIZORAL (Ketoconazole) 200mg, pendant deux semaines, puis un comprimé à 100 mg par jour, soit pendant 5 jours par mois en post menstruel, soit pendant trois jours par semaine en cas de forme plus sévère, soit en continu pendant 6 mois.

Il faut noter ici qu’une contraception efficace est de rigueur ainsi qu’une surveillance hépatique (SGOT, SGPT) tous les 15 jours. En cas de constatation de perturbations des enzymes hépatiques, il faut immédiatement interrompre le traitement.

FLUCONAZOLE

Notons que le Fluconazole (BEAGYNE ® 150 mg) est moins toxique que le Kétonazole.

Il est aussi efficace pour diminuer la fréquence des récidives. Il se prend à des doses de 150 mg en une seule prise mensuelle, en raison de sa forte concentration.

La solution Homéopathique

L’homéopathie peut constituer un appoint très important pour tout traitement anti mycose vaginale.

Le traitement de base est sans doute le CANDIDA ALBICANS, tube dose 9 CH. Il existe plusieurs posologies dont voici les plus usuelles :

– 1 dose par semaine pendant 1 mois

– 1 dose par Quinzaine pendant 2 mois

-1 dose juste avant les Règles pendant 6 mois.

Les avantages et les inconvénients de ces traitements

Chacun de ces remèdes proposés ont leurs atouts. Ceux qui relèvent de la médecine révèlent des résultats bien probants et jouent un rôle anti-inflammatoire. Quant aux remèdes homéopathiques, le fait qu’ils ne présentent pas d’effets secondaires constitue leur principal atout.

En résumé, les traitements naturels n’ont pas d’effets secondaires. Quant aux traitements médicaux, ils sont efficaces pour soulager rapidement les symptômes dans les jours qui suivent le début du traitement.

La plupart du temps, durant la période de traitement de la mycose vaginale, ces médicaments peuvent causer de l’irritation, des brûlures, de l’inflammation et de la démangeaison. Malgré tout, ces effets indésirables ne sont pas très fréquents. Il faut juste faire attention à leur mode d’emploi et se renseigner de temps en temps auprès de son médecin afin d’éviter les désagréments qui peuvent survenir.

Précédent

Traitement homéopathique contre la mycose vaginale

Suivant

Traitement Complètement Naturel contre le Candida Avis

  1. Boule

    Je traité la mycose en introduisant un tampon imbibé de dakin cooper dans le vagin pendant au moins 30min, cela peut il détruire les spermatozoïdes, car je suis en essai bébé. Merci

Laisser un commentaire

candidaalbicanstraitement.org & Copyright 2016